Comment appliquons nous l’ISO Agile ?

Réalisme et pragmatisme : pour une démarche ISO réellement utile

Le point fondamental de notre approche ISO Agile est que l’entreprise doit pouvoir tirer pleinement parti de son engagement dans la démarche de certification, en mettant en place un système simple, utile et adapté à son identité.

Tenir compte de l’existant

Vouloir tout remanier avec le seul point de vue extérieur d’un expert armé d’un référentiel peut conduire au rejet de la démarche ISO par le personnel.

De même, se borner à pousser de côté ce qui est déjà en place pour y substituer un nouveau système est prédictif d’échec partiel ou complet de la démarche.

Notre expérience nous conforte dans notre approche, qui évite cet écueil.

Avant de mettre en œuvre de nouvelles pratiques et procédures, il est essentiel de prendre conscience des pratiques existantes dans l’entreprise.

En effet un système de management «naturel», parfois non dirigé, existe bien dans l’entreprise.

Il y a donc lieu de révéler le système de management déjà en place au lieu de tout bouleverser.

Nous tenons compte des singularités de chaque entreprise et nous sommes attachés à ce que les structures et processus existants soient clarifiés, et leur pertinence évaluée.

C’est le prérequis pour la mise en place de processus perfromants.

 

Simplicité et réalisme

 

Les systèmes de management qui s’appliquent à la qualité (ISO 9001) ou à la sécurité de l’information (ISO 27001) ont parfois la réputation d’être compliqués.

Pourtant cette idée est à la fois erronée et révélatrice.

La démarche de certification ISO est (et doit toujours être) un service apporté à l’entreprise.

C’est-à-dire un appui à son développement, un outil utile et structurant qui facilite la vie quotidienne et assure la pérennité de l’activité.

 

Un système de management ISO, a fortiori pour les PME, doit être SIMPLE !

Nous avons pris l’habitude, au cours de nos interventions, de toujours veiller à cette condition essentielle.

Aussi nous ne cessons de rappeler que les processus sont des moyens, et non une fin en soi.

Trop souvent, une approche «documentaire» donne lieu à de magnifiques systèmes ISO… qui sont ignorés par les collaborateurs et sans utilité pour l’entreprise.

De la même manière que nous tenons compte du système de management déjà en place, Feel Agile revendique le pragmatisme dans le cadre de l’ISO.

Par exemple, lors de la mise en place d’un SMSI conforme à l’ISO 27001, nous insistons pour que ce système de management soit le plus proche possible de la réalité vécue dans l’entreprise.

De même, dans le cadre de la certification ISO 9001, nous veillons à ce que le système de management reflète la réalité, et renforce la qualité dans une optique concourant au développement de votre activité (et non dans une perspective administrative contraignante qui n’apporte rien…).

Dans ces conditions, l’ISO devient effectivement une aide au lieu d’une contrainte, et l’engagement dans cette démarche catalyse le développement de l’activité.

Construire un système qui serve vos intérêts

Chez Feel Agile, notre posture est quelque peu iconoclaste.

Ayant observé les impasses des approches documentaires qui ne semblent faites que pour recueillir l’assentiment de l’auditeur, nous avons adoptés quelques «devises» :

Toujours avancer avec le réel !

Le bureau international de l’ISO a beau avoir fait de son mieux pour que ses normes conviennent à toutes les entreprises, il restera toujours une forte part de singularité pour une entreprise en particulier.

Par conséquent les dispositions d’une norme seront plus ou moins pertinentes, et en définitive c’est l’amélioration concrète de votre activité qui prime, et non le respect de dispositvions normatives.

Avoir un système qui marche !

L’essentiel est donc de connaitre ce qui, dans une norme, est utile à votre entreprise, et peut effectivement être mis en œuvre au quotidien.

La certification en elle-même n’est qu’une étape. C’est la validation momentanée d’un mode de fonctionnement, lequel est le véritable enjeu. Le moteur de l’amélioration ne peut pas être la seule obtention de la certification.

Feel Agile défend donc le principe d’adaptation, qui prime la conformité à la norme.

Ne pas viser le 0 écart !

Peu importe, in fine, qu’il y ait des écarts. C’est mal comprendre l’ISO qu’imaginer que cette démarche consiste à cocher toutes les cases d’un référentiel.

On doit savoir adopter la juste distance vis-à-vis des normes, en fonction de son activité particulière.

Coller à l’indispensable, progresser vers l’important, et ne pas se préoccuper du superflu.

Connaître son propre système !

Encore une fois, ce n’est pas un splendide recueil de procédure prenant la poussière dans une armoire qui va rendre service à votre entreprise.

Il est donc essentiel que le système de  management mis en place soit cohérent avec la vie quotidienne des collaborateurs, afin qu’ils s’approprient la démarche.

Défendre votre vision !

L’appropriation de la démarche entraîne une connaissance concrète du nouveau système de management, et donne une assise solide pour dialoguer avec l’auditeur.

Feel Agile vous aide à construire une position forte vis-à-vis des auditeurs externes, afin que votre entreprise ne soit pas être entraînée dans des actions inappropriées, donc inutiles et démotivantes.

Feel Agile maîtrise tous ces fonctionnements qui font pour ainsi dire l’unanimité, mais y adjoint, dans le cadre de ses accompagnements à projet ISO, une palette de caractères qui font la spécificité et la richesse de l’approche ISO Agile.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Quelques articles pour avancer …